9 Janvier 2018
Consultez notre programmation Hiver 2018 pour connaître les prochaines activités de l'Association.
Prenez note des dates limites d'inscription pour chacune des activités.

_______________________________________________________________________________________

 

Pourquoi la FFAPAMM est devenue, hier, le Réseau Avant de Craquer

28 septembre 2017

Réseau Avant de Craquer | La vie, dans notre société actuelle, évolue à une vive allure. Tout va très vite. Parfois, trop vite. En 2017, les réseaux sociaux nous gardent connectés les uns avec les autres, nous incitant à commenter sur une foule de sujets, à nous exprimer sur des situations que nous vivons au quotidien ou à prendre position sur des enjeux qui nous tiennent à cœur.

La communication est à la base des relations humaines; c’est encore vrai aujourd’hui et peut-être plus que jamais. Les moyens que nous utilisons pour communiquer nous permettent d’exprimer rapidement nos sentiments et d’expliquer clairement qui nous sommes.

Dans notre société en pleine mutation, les entreprises doivent user d’ingéniosité pour demeurer attrayantes pour vendre leurs produits. Les organismes qui viennent en aide aux gens font face au même défi et doivent aussi se rendre attrayants pour interpeller, informer et rassembler le public autour de leurs causes.

La cause des maladies mentales et des membres de l’entourage en 2017

La FFAPAMM n’a pas échappé à cette prise de conscience. C’est donc dans un objectif d’avancement que l’exercice de réflexion s’est amorcé. D’entrée de jeu, on peut affirmer que l’acronyme FFAPAMM (Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale) est reconnu dans les sphères administratives et politiques de la santé mentale. L’organisation fait référence au mouvement provincial qui réunit 39 associations qui viennent en aide aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale.

Par contre, force est de constater que malgré nos efforts de communication, il s’agit d’une dénomination sociale difficile à décoder qui ne rejoint pas la population. C’est donc à partir de cette réflexion que la FFAPAMM a décidé, il y a cinq ans, de miser sur la marque de commerce Avantdecraquer.com.

Cette expression fait référence à la peur de craquer, mais également à l’état d’esprit qui habite les familles qui n’ont pas encore obtenu de soutien dans l’accompagnement qu’ils offrent à un proche atteint de maladie mentale. Cette marque de commerce qui comprend un site web et une page Facebook ont été des catalyseurs qui ont permis de convaincre des milliers de personnes de demander de l’aide. Il s’agit d’un message qui parle de lui-même et qui envoie un signal fort.

Le Réseau Avant de Craquer prend le relais

Demeurant une fédération de 39 organismes locaux et régionaux qui offrent une gamme de services spécialisés dans le soutien aux membres de l’entourage, le Réseau Avant de Craquer est et demeurera une référence en santé mentale, un mouvement reconnu pour son expertise ainsi qu’un acteur clé du Plan d’action en santé mentale 2015-2020.

Peur de craquer? Nous sommes là pour vous!

Vous accompagnez un proche atteint de maladie mentale? Vous ne savez pas comment vous y prendre? Vous vivez de la culpabilité, de l’impuissance, du stress, de la frustration? Sachez qu’il est normal d’avoir peur de craquer. N’attendez plus et contactez rapidement l’une des 39 associations membres du Réseau Avant de Craquer : 1 855 CRAQUER (272-7837).

_________________________________________________________________________________________

«Comme le cancer, la maladie mentale tue»

Mère d'un jeune schizophrène qui s'est suicidé il y a 15 ans, Michèle Paquin a accepté de revenir à Victoriaville pour participer à l'organisation d'un souper-bénéfice visant à amasser des fonds pour la recherche en santé mentale. «Je n'ai absolument rien contre les collectes pour la recherche sur le cancer. Mais pour 100 000 personnes atteintes de cancer, on octroie 1 million $ à la recherche; en santé mentale on n'octroie que 100 000 $ alors qu'un million de personnes ont un trouble», rapporte-t-elle d'une conférence qu'elle a entendue.   

Lien Internet article

POUR COMPRENDRE ET S'ÉVITER LA PSYCHOSE TOXIQUE

SANTÉ. Le mot «Psychose» s'imprime en grosses lettres sur l'affiche annonçant une soirée-conférence où il sera question de maladie mentale, de psychose… de psychose toxique surtout, celle induite par la consommation de drogues ou d'alcool. Prendront part à l'activité, l'humoriste Maxim Martin, le psychiatre victoriavillois Jean-Ianic Brethes et, par le truchement de la vidéo, une jeune femme, Alexandra, qui livrera son témoignage.

Pour lire l'article dans La Nouvelle Union

Cliquez ici

__________________________________________________________________________________________

 

_______________________________________________________________

 

Le trouble bipolaire : consentement libre et éclairé ?

Le trouble bipolaire est une maladie mentale qui touche 1% des Canadiens. L'histoire qu'on vous raconte est celle d'un homme qui a sombré dans une phase particulièrement aiguë de cette maladie. Pendant des mois, il a perdu tout jugement au point de se lancer dans d'importantes transactions financières qui l'ont mené au bord de la faillite. Or, personne n'a tenté de l'arrêter.

Écouter l'émission

_________________________________________________ _____ ______________

Vivre avec un trouble anxieux, un livre de Patrice Coquereau

QMI_qmi_1404081927001

Lire l'article

_______________________________________________ _____ _______________

Vivre avec un enfant souffrant de maladie mentale

Écouter l'entrevue radio

__________________________________________________ _____ _____________

La maladie mentale peut toucher tout le monde, y compris des athlètes.

Écoutez l'entrevue d'un joueur de hockey des Tigres de Victoriaville. Entrevue réalisée par RDS.

Première partie
Visionner le video

Deuxième partie
Visionner le video

_________________________________ ________________________________ ___

Maladie mentale, le drame des proches aidants

Maladie mentale : avoir un proche qui refuse de se faire soigner

Visionner le video